Chaque fois qu’un logiciel antivirus est mentionné, quelqu’un semble toujours obliger de dire qu’ils n’a pas besoin d’un antivirus parce qu’il est « prudent » et que finalement, « le bon sens est tout ce dont vous avez besoin ». Ce n’est pas vrai. Peu importe à quel point vous pensez être intelligent, vous devriez toujours bénéficier d’une protection même mineure.

L’idée que le logiciel antivirus est seulement nécessaire pour les utilisateurs irresponsables est un mythe. À une époque où les vulnérabilités « zero day » sont trouvées et vendues au plus offrant à une vitesse alarmante, même les plus prudents des utilisateurs sont vulnérables.

 

Être intelligent ne fait qu’aider

Beaucoup de gens pensent que vous ne pouvez obtenir des logiciels malveillants qu’en téléchargeant des fichiers suspects, en exécutant des logiciels non patchés (obsolète), visiter des sites Web sommaires et AVOIR DES PLUGINS INUTILES DANS SON NAVIGATEUR. Alors que ce n’est finalement pas le moyen le plus commun d’obtenir des malwares et autres bêtises qui viendraient immiscé dans votre vie privée.

Parlons justement de ces failles « zero day ». Il est impossible pour votre navigateur ou Windows de bloquer une faille zero day car comme son nom l’indique, c’est une faille qui n’est pas encore répertoriée. C’est donc une grande porte ouverte de votre ordinateur qui est révélé et rien ne vous empêche d’en être contaminé par n’importe quel site internet.

Même les sites Web légitimes auxquels vous faites confiance peuvent être compromis, par le biais d’annonceurs, redirections, d’édition de site WEB ou d’autres vulnérabilités et cela se produit de plus en plus. Une faille zero day est donc invisible pour l’être humain et la machine et il est tout aussi impossible d’en connaitre le nombre…

 

L’antivirus est votre dernière couche de protection !

Si un site Web utilise une faille de sécurité dans votre navigateur ou un plug-in comme Flash pour compromettre votre ordinateur, il tentera souvent d’installer des logiciels malveillants, des keyloggers, des chevaux de Troie, des rootkits, et toutes sortes d’autres mauvaises choses comme des malware qui feront de votre ordinateur le membre d’un réseau botnet sans que vous ne vous en aperceviez. Une petite partie des ressources de votre ordinateur et de votre connexion internet servira donc à l’attaque de réseaux de grandes ampleurs.

Si un jour vous deviez être infecté par des entités malveillantes l’antivirus sera votre dernière couche de défense.  Il ne peut pas vous protéger contre les failles Zero-Day puisqu’il n’a pas connaissance de cette faille, mais il pourra repérer via l’exploitation de cette faille un comportement suspect et donc attraper et mettre en quarantaine les logiciels malveillants avant qu’ils ne puissent faire aucun dommage. Bien sûr, vous pouvez le coupler à un Pare-Feu (souvent compris dans les antivirus payants) pour sécuriser en amont votre ordinateur, mais il n’y a aucune bonne raison de ne pas exécuter un antivirus sur Windows.

 

Pourquoi ne pas lancer un antivirus?

Certaines personnes croient que le logiciel antivirus est lourd et ralentit votre ordinateur. Cela est vrai si votre ordinateur n’est pas performant et si vous utilisez une solution « lourde » comme Kaspersky. Néanmoins, beaucoup de certitudes sont aussi de vieilles croyances associées aux bon vieux Norton et McAfee qui ont bien embêté les démarrages de nos ordinateurs il y a de cela une dizaine d’années.

Cependant, les choses sont devenues beaucoup mieux. Les ordinateurs sont devenus si rapides que les logiciels antivirus ne les ralentissent pas comme avant. En outre, Windows possède son propre système de protection avec Windows Defender. Beaucoup plus léger sur les ressources, il est gratuit. Vous pouvez très bien rajouter un anti-malware comme MalwareBytes pour augmenter votre niveau de protection.

Dans le cadre des récentes attaques survenues notamment avec les ransomwares, Microsoft a fait d’énormes progrès avec son Antivirus qui est quasi tout aussi performant que les solutions payantes. De plus, les futures mises à jour de sécurité avec Windows vont compliquer la tâche des antivirus qui n’auront plus un accès intégral en termes de permission. Cela conduire sûrement à un choix de Microsoft concernant les logiciels antivirus qu’il accepte dans son système, mais surtout à une main mise sur le marché pour promouvoir Windows Defender.

 

Vous devriez toujours être prudent

Un antivirus n’est qu’une seule couche de sécurité. Aucun programme antivirus n’est parfait. Si vous n’êtes pas prudent, vous pouvez être facilement infecté même si vous utilisez un antivirus.

Soyez prudent sur les fichiers que vous téléchargez et exécutez, maintenez vos logiciels à jour, même ceux que vous n’utilisez pas, mais ne laissez pas tomber vos solutions antivirus justes parce que vous faites attention. Un Zero-Day dans votre navigateur, un plug-in comme Flash, ou Windows lui-même pourrait ouvrir la porte à l’infection.

Les logiciels malveillants ne sont plus ce qu’ils étaient, une grande partie est créée pour se rendre invisible et capturer un maximum d’informations à votre insu.

 

Toujours pas convaincu ?

Si vous êtes sceptique, je vous comprends totalement. Néanmoins vous ne pourrez pas me prouver qu’aucune entité malveillante n’est actuellement sur votre pc et n’utilise vos ressources…