Discord…

Ce logiciel a surement fait l’un des plus gros hold-up de l’histoire de l’informatique. Sorti de nulle part il a réussi à avaler ses plus gros concurrents en seulement quelques mois. Finis les teamspeak, mumble, skype, slack et autres logiciels de communications.

Page d'accueil du site internet Discord

Image tirée de la page d’accueil de Discord

 

Si on devait résumer discord, il faudrait simplement dire qu’il réunit tous les avantages de chacun de ses concurrents sans leurs défauts. Il est vrai que ce test ne parait pas impartial, et pourtant l’essayer c’est l’adopter.

Image d'exemple d'un channel discord

Exemple d’un discord

La prise en main rappelle quelque peu Slack en nettement plus ergonomique et nous avons une utilisation complète en version WEB sans devoir télécharger le client. Disponible sur tous les téléphones, systèmes d’exploitation, il ne consomme que très peu de bande passante et de CPU et n’a pas besoin de serveur dédié comme pour Mumble et Teamspeak. De plus, il possède une communication vocale claire, sans aucun bruit de fond (oui Skype, c’est à toi que je pense) et a la possibilité de partager son écran ou une application avec le canal audio de cette dernière. Il possède aussi une API extrêmement riche et simple qui a permis pour l’instant de développer des fonctionnalités très sympathiques comme lier son compte discord à différents logiciels ou jeux comme Spotify, League Of Legends, Steam, etc. Il possède aussi par le biais de cette API des bots qui permettent de multiples choses comme de la modération, diffusion de musique, envoie de messages automatiques…

BREF

Je pourrais continuer à citer ses bons côtés (je n’ai même pas cité la moitié…) mais si je continue, vous allez penser que j’ai été payé pour dire ça !

Sachez juste que malgré l’orientation voulue et assumez dans le gaming, Discord reste un excellent (le meilleur selon moi) outil de communication entre proches.